Les valses macabres de Valentino

Un décor intemporel, un trame qui inspire le secret, des robes longues sur des silhouettes fragiles et pâles. Du noir, des fleurs et la fameuse coiffure à la mode : le chignon tressé pour la touche romantique. On retient que le long revient à la mode, version bustier de préférence, les motifs floraux sont sur fond noir, bleutés ou dans les tons blancs et jaunes. La mode est au mytérieux, au charistmatique, le but : avoir l’air d’une créature d’un autre temps, un temps où il y avait encore beaucoup de rêves et de mystères. Alors vous rentrez dans la danse ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s