Valentino, le sauvage domestiqué

Un petit côté « black swan » très présent dans le défilé grâce aux robes façon danseuses, me plait beaucoup, on remarque aussi une tendance rétro néo colonialiste qui mélange l’élégance européenne des siècles passés avec les motifs floraux et imprimés animaux du continent africain, la collection est enchanteresse, encore un succès pour ce créateur de génie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s