Le sirènes hybrides de Valli

J’apprécie tout particulièrement les collections de cet artiste qui nous propose à chaque défilé de plonger dans un univers féérique. Pour le printemps-été 2015, Valli nous emmène au pays des sirènes hybrides. Des coupes sixties mélangeant matières telles plumes, franges et broderies n’oubliant pas d’y associer motifs géométriques et floraux dans le but de créer un effet de contraste, toujours harmonieux. Enfin, des tons glacés-poudrés rehaussés par du noir, esthétiques au possible. Du génie ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s