On s’inspire des 3 plus beaux défilés automne-hiver 2017-18

La mode se conçoit toujours avec une longueur d’avance, c’est pourquoi, j’apprécie étudier les défilés automne-hiver de l’année suivante pour m’inspirer durant la saison actuelle. Voici  donc ma sélection des 3 plus beaux défilés automne-hiver 2017-18.

Inspiration

H&M & ZARA automne hiver 2016-17

1.) Bottega Veneta

Du défilé Bottega Veneta on retient trois éléments principaux. Dans un premier temps, le ton parme qui revient en force et que je trouve extrêmement féminin. Pour continuer, le cuir jaune que l’on peut porter par touche. Enfin, la robe bleu-marine indémodable cintrée à la taille qui tombe légèrement au dessus du genou. J’adore la classe et l’élégance intemporelle de ces coupes absolument parfaites si difficiles à trouver dans les sous-marques.

Dans l’esprit

Just Cavalli

Du défilé Just Cavalli on note une fois encore le ton parme associé au mauve foncé mais aussi la cape blanche, les volants, le bomber argenté ainsi que le bleu roi que l’on combine au noir. J’aime le jeu de superposition de différentes longueurs ainsi que de matières, le résultat toujours efficace selon moi d’un look « couture » et travaillé.

Dans l’esprit

Elie Saab

Du défilé Elie Saab, on se rappelle de l’omniprésence du jeu de dentelles mais aussi des  tons vert d’eau qui prédominent la collection soit en mode uni soit version imprimés combinés à du noir et des touches de rose. On remarque l’aspect précieux que confère la dentelle ainsi que les dérivés de la couleur émeraude.

Dans l’esprit

Un peu de rêve : quelques luxes de saison

Ce mois de novembre s’achève enfin. Faites-vous plaisir ou entrez un instant dans cette atmosphère onirique avec une sélection de ces quelques biens d’exception que je suis aller piocher chez Vogue et Puretrend. Vous serez peut-être comme moi subjuguée par la nouveauté Louboutin : une minaudière taillée entièrement dans de l’aluminium dont les contours féminins, en plus d’être indéniablement sensuels dessinent la forme d’un escarpin stylisé, entre objet d’architecture et accessoire de luxe, cette curiosité mode restera dans les anales. Inès de la Fressange a tant de chic qu’elle est parvenue, entre autres, à associer son nom à un grand caviar pour une édition limitée, comble du snobisme mode, quand les égéries ou créateurs s’associent à des mets de luxe. Pour continuer dans un délire accessible, la marque japonaise Uka repense une collection de baumes comestibles et bienfaisants. Enfin, Sleeper lance une gamme inédite de pyjamas chics pour passer les fêtes  dans le confort sans oublier l’élégance.

Le « Shoespeak » de Christian Louboutin

Le Caviar Inès de la Fressange

caviar_jpg_5458_jpeg_9788-jpeg_north_499x_white

Les baumes à manger Uka

La collection capsule spécial « Noël » signé  Sleeper

SJP chausse NET À PORTER pour les fêtes !

sjp_x_net_a_porter_exclusiv_jpg_922_jpeg_9923-jpeg_north_499x_white

Si on connaissait déjà sa marque d’accessoires conçus exclusivement en Italie ; « SJP, BY SARAH JESSICA PARKER« , l’actrice, productrice, réalisatrice ne s’arrête pas là et propose depuis le 17 novembre une collaboration inédite avec le site très select Net-à-Porter. Pour les fêtes, elle décline une gamme d’escarpins aux talons vertigineux qui constituent sa marque de fabrique et évoque son personnage désormais mythique de « Carrie » dans la série culte elle aussi : « Sex in the City ». Elle élargit également son offre au travers de pièces plus confortables mais pas moins sensuelles, telles des ballerines revisitées. En cuir en sequins ou en satin, j’aime la gaité générale de cette collection qui privilégie des couleurs vives ou des tons festifs en y associant une qualité certaine. Enfin, l’on peut rappeler que les chaussures à brides, coupant la jambe, se marient plus facilement avec un slim ou un pantalon alors que les chaussures ouvertes allongent une jambe dénudée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Blazers de l’automne

Le blazer est une pièce indémodable, indispensable à notre garde robe. La version automnale se décline en plusieurs modèles dont le fameux blazer à carreaux ou encore celui en tweed avec ou sans chevrons. Attention, on évite l’aspect « ensemble » afin de ne pas subir le côté vieillot mais de jouer sur l’aspect « rétro » et british. Ainsi, on décale cette belle pièce avec un jean de même qu’un t-shirt ou sweat-shirt que l’on porte en dessous, on hésite pas à mélanger les motifs tant qu’ils restent dans le même ton ; marinière ou chemisier simple que l’on peut féminiser avec un foulard noué autour du cou (voir dans « Inspiration » la campagne J.Crew) .  Pour les plus coquettes, pourquoi ne pas l’associer à  une blouse col lavallière mais soyez prudentes, on bannit l’aspect trop strict, dans ce cas, on ne noue pas le col en nœud, on le laisse libre. Cette année, on choisit une coupe cintrée et légèrement « oversize », on garde la veste ouverte et on remonte les manches sans les retrousser (out). Quant à moi, j’ai craqué pour le blazer chiné d’ H&M que je combine avec un jean « boot cut » et une blouse col lavallière lie de vin. On soigne les détails dans ce look en prenant soin de ne pas oublier la ceinture qui finit la tenue. Le look fonctionne aussi bien avec des bottines, des bottes, que des baskets ou des « derbies ». J’adore ! Spéciale dédicace à Florence qui se reconnaîtra.

Inspiration

Get the Look !

H&M & ZARA online collection automne-hiver 2016

 

Zoom sur les « Lug-soled shoes »

C’est British Vogue qui met en avant cette tendance déjà remarquée sur les défilés de l’année passée. Les « Lug-soled shoes » sont ces fameuses bottines à semelles dont Vuitton a fait sa marque de fabrique et que ses égéries Miranda Kerr, Michelle Williams et Jennifer Connelly n’hésitent pas à porter souvent. Ces chaussures insufflent instantanément un aspect moderne à une tenue de soirée et s’associent également parfaitement avec des jupes ou des robes mettant ainsi en valeur des jambes interminables. L’avantage incontestable de ces bottines est celui de pouvoir nous donner de la hauteur sans nous ôter le confort. Attention toutefois lors du choix d’une bottine pareille ; trop hautes, elles peuvent vulgariser un style, trop basses, elles s’avèreront trop masculines. Le conseil entendu selon lequel une chaussures imposante ne se porte pas sur des jambes fines est évidemment caduc.

Inspiration

 

Les grandes marques

Les sous-marques

H&M & ZARA online

 

 

 

Patch Therapy

L’automne arrive et si le « Patch » avait déjà la cote l’année passée, il s’affirme en 2016 de manière plus forte et aussi un peu plus subtile, à coudre ou coller sur une veste en jeans , un bomber ou une parka, il se porte surtout par touche, il trouve également sa place au sein des accessoires ; directement intégré  à une chaussure ou un sac. Si vous avez l’humeur couturière, achetez plutôt les patchs et customisez des classiques que vous pourrez réutiliser de manière plus sobre quand la tendance sera passée. Attention, n’ayez pas la main trop lourde et évitez le total look si vous avez plus de 20 ans, préférez associer une pièce très classique pour créer un contraste et donner un coup de jeune à une tenue sans vouloir trop en faire.  Parmi mes combinaisons idéales : Un blazer porté avec un jeans « patché » et des escarpins ou une robe noire combinée à une parka ou veste en jean customisée.

Inspiration

 

ZARA ONLINE, automne-hiver 2016-17

 

Accessoires Claire’s online

 

Le chic Wimbledon

Le chic « Wimbledon » c’est le couronnement de pièces classiques et intemporelles ; des coupes cintrées ainsi que fluides afin de suer avec classe évidemment et de profiter de se montrer aussi à l’occasion.Concernant les couleurs : du blanc associé le plus souvent à du bleu marine, du rouge orangé ou du jaune. Niveau couturiers représentés, si Ralph Lauren est à l’honneur, en matière de sacs,on remarque également beaucoup de Vuitton. Quant à la tendance facile à suivre c’est celle des lunettes de soleil légèrement rondes, on s’inspire de celles de Sienna Miller, toujours à la pointe de la mode. Finalement, pour les chaussures, vous avez le choix entre sandalettes en cuir élégantes « nude » ou noires, des mocassins blancs façon « preppy » comme la belle Erin O’ Connor ou des compensées.

« Le sport chic » ne date pas d’hier et a encore de beaux jours devant lui.

Looks Wimbledon 2016

 

Get the look !

H&M online

ZARA online

 

 

White Suit

The White Suit

Le tailleur-pantalon est un must-have à avoir dans son armoire absolument. Le plus difficile réside dans le choix du pantalon qui se doit d’être légèrement évasé, ajusté mais pas moulant. Quant à la veste, choisissez-là une taille au dessus mais cintrée. La version blanche fait son éternel retour avec l’été mais ce basique est à mon avis à acquérir en deux autres couleurs ; gris et noir. Le noir sera plus opportun pour l’hiver et les soirées alors que le gris fonctionnera pour toutes les saisons. Le blanc est plus logiquement adéquat pour l’été, quoique…. à vous de bouleverser les règles !

Ce que j’aime avec ces pièces c’est le nombre infini de combinaisons possibles qu’elles offrent. En voici trois principales qui évidemment peuvent interagir les unes avec les autres pour créer des contrastes sympas.

La version soirée :

Sans rien en dessous, l’ensemble peut s’associer à une paire d’escarpins et une pochette.

La version « Working Girl » :

Avec une chemise, un sac et chaussures adaptées.

La version « Casual » :

Avec un t-shirt et des baskets.

 

allison-williams-vogue-13june16-pa_b_592x888

Allison Williams

arizona-muse-tatler-13jun16-rex_b_592x888

Arizona Muse

 

Get the look !

H&M online, collection printemps-été 2017

Le Jardin enchanté de MARCHESA

Pour son défilé pre/summer-spring 2017, Marchesa fait rêver et nous propose de véritables robes de princesses qui semblent s’inspirer des plus beaux contes de fées. Dans le concept, on remarque le thème du jardin dont les fleurs en éclosion comme symbole éclatant d’une féminité victorieuse paraissent se greffer parfaitement sur un corps voluptueux et heureux. Les coupes longues épousent naturellement les plus belles courbes. Les matières quant à elles sont légères comme le luxe suprême que suppose la très Haute Couture ; organza, soie, dentelles, broderies et plumetis. Les tons tour à tour, profonds, pastels ou contrastés entre un noir et des motifs floraux sont aussi originaux que que la nature luxuriante.

Roger Gallet, des senteurs qui durent

Les savons Roger Gallet sont pour moi, une madeleine de Proust, leurs senteurs si délicates ont bercé mon enfance et le graphisme des écrins qui les protégeaient m’ont toujours fascinée. C’est aujourd’hui que je découvre à nouveau cette marque qui sait se renouveler sans se perdre au travers d’une gamme de parfums et d’eaux fraîches absolument savoureuse. Le principe de collections décline tous les produits ; lait pour le corps, eau fraîche, savon etc… dans les senteurs suivantes  : Fleur de Figuier, Bois d’Orange, Gingembre Rose, Fleur d’Osmanthus, Rose, Jean-Marie Farina (voir ci-dessous), Cédrat, Gingembre, Thé Vert, Bienfaits, Rose Imaginaire et Sublime Or.Je craque pour la Fleur de Figuier.  Je vous invite aussi à découvrir leur site extrêmement bien conçu, ludique et esthétiquement très agréable à consulter, la marque est à la hauteur du raffinement des grands parfumeurs. C’est sur ce même site  que j’ai trouvé l’historique de la marque que je vous met ci-dessous

Avant 1862

Invention du premier soin parfumé bienfaisant aux essences médicinales distillées : l’Aqua Mirabilis

v_bloc-detail-eau_de_cologne_royale

v_bloc-detail-fondateurs_roger-galletL ’AQUA MIRABILIS : ses nombreuses propriétés seront reconnues et brevetées par la faculté de médecine à Cologne et donneront naissance à l’eau de Cologne JEAN MARIE FARINA.

A la demande de Napoléon 1er, le rouleau de l’empereur sera créé. Il en consommait plus de 60 flacons par mois…

Armand Roger et Charles Gallet sont les fondateurs de la Maison, héritiers de l’AQUA MIRABILIS.

 

 

v_collection-full-jean-marie-farina

Collection Jean-Marie Farina