Chanel Haute Couture revisite les années 30

tt.php.jpg

Gabrielle Chanel par Doisneau

C’est à nouveau un spectacle d’une envergure folle que Karl Lagerfeld nous offre lors de son dernier défilé Haute Couture 2017 à Paris. S’il ne trahit jamais l’esprit « Coco », il réussit systématiquement à imposer une variante infiniment personnelle tantôt d’inspiration ethnique ou culturelle. Le créateur puise ici sa créativité dans le thème « art déco », typique des années trente ; des plumes, des paillettes, de la soie brillent en invités vedettes mais il n’oublie pas de faire la part belle à l’éternel tailleur en tweed qu’il revisite sans cesse.  Il sait aussi évidement s’entourer des muses les plus charismatiques dont la dernière égérie en date : Lily Rose Depp qui incarne à merveille la mariée CHANEL dans une robe absolument superbe. À ceci s’ajoute l’art d’une composition des décors qu’il maîtrise à la perfection. En effet, ces grands miroirs font référence à l’appartement mythique de Gabrielle Chanel photographié entre autres par Robert Doisneau en 1953. Karl nous vend du rêve et il faut avouer que ce baume esthétique contribue sans aucun doute à lutter contre la laideur du monde.

 

144014401440144014401440144014401440144014401440144014401440

Publicités

2 réflexions sur “Chanel Haute Couture revisite les années 30

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s